Quels sont les processus de fabrication du fromage ?

Publié le : 05 février 20214 mins de lecture

Depuis des années, le fromage est devenu de plus en plus consommé. Actuellement, il existe beaucoup de variété de fromage, mais les procédures de fabrication restent le même. Il est maintenant possible de fabriquer facilement du fromage en ayant quelques notions sur les ingrédients indispensables ainsi que les étapes de préparations.

Les ingrédients pour fabriquer du fromage

La fabrication du fromage part toujours du même principe, c’est-à-dire l’utilisation du lait caillé, en ajoutant de la présure et un ferment lactique. Le goût d’un fromage varie naturellement selon la présure, le type de lait ainsi que du ferment lactique utilise. L’utilisation d’un lait cru de ferme est fortement recommandée pour obtenir une bonne maturation. En utilisant du lait riche en graisse, le fromage sera crémeux. En ce qui concerne les ferments lactiques, il suffit d’utiliser un yaourt à mélanger à un litre de lait. La présure animale permet au lait de caillé, elle est aussi indispensable pour la production d’une pâte souple.

Les matériels nécessaires pour la fabrication de fromage

Actuellement, il existe une multitude de variétés de fromage. Premièrement, pour donner un différent goût aux fromages, l’utilisation des épices est idéale pour la fabrication du fromage. Ensuite, une faisselle est aussi indispensable lors de la procédure de moulage. Enfin, un sachet de présure qui permet de cailler le lait et thermomètre de cuisine pour déterminer le type de fromage.

Les étapes de fabrications du fromage

Nombreuses sont les étapes de fabrication du fromage. Tout d’abord, la fabrication du fromage commence par le caillage du lait afin d’obtenir le caillé. Cette procédure est produite par le mélange de bactéries lactiques et d’un coagulant naturel végétal ou animal. Une fois terminé, il est maintenant temps de procéder au traitement du caillé. Ce dernier sera fragmenté, tranché et rompu. Pour obtenir une pâte ferme, les fragments doivent être petits pour un taux d’humidité faible. Cette étape se termine par le transfert des grains dans des moules afin de favoriser l’égouttage. Ensuite, l’égouttage important, car c’est celle-ci qui garantit la qualité de la production. C’est une étape où le caillé sera vidé de son petit lait. Le caillé divisé en cube sera mis dans un moule pour que l’eau s’égoutte facilement. Par contre, il existe aussi une méthode un peu plus accélérée pour l’égouttage en utilisant une pression mécanique. Enfin, le fromage doit être placé dans une cave pour entrer en phase de maturation. Cette étape permet au fromage de développer sa couleur, son goût, les textures et la croûte. Une fois toutes ces étapes terminées, le salage entre en jeu pour devenir un agent de conservation du fromage.

 

Les différences entre un fromage fermier, artisanal et laitier
Fromage au lait cru ou pasteurisé : les différences

Plan du site